2022 + 1 = 2024 !


Je regardais les stats "mon année sportive" dans Strava et ça m’a donné envie de me faire mon propre récap rapide, un petit ''bilan et perspectives'' comme on dirait au taf :). C'est en mode ''notes persos'', juste pour se souvenir du réalisé et du projeté, et y revenir plus tard.


2023 a commencé au plus haut de ma courbe de poids, et au plus bas de mon envie d’aller m’entraîner. Une seule et même cause, ''j’ai fini l’UTMB😃'' et j’y ai laissé mon genou et mon énergie 🫠. Sorte de "trauma" post gros objectif, plus envie. Période un poil pénible mais instructive. On pense avoir envie mais c’est juste l’idée, on se ment, concrètement je n’ai pas la niaque et peu de plaisir, "s'il pleut j’y vais pas"… 

 

Et 2023 s’est finie au plus bas de ma courbe de poids (-5kg), et au plus haut de mon retour en forme avec un RP sur semi-marathon à Boulogne fin novembre, en 1h18’23, inenvisageable donc inenvisagé encore à la fin de l’été.


Et pour le genou c’est encore sensible même aujourd'hui, 16 mois après, mais plus bloquant🤞



 

Entre les deux :

  • La très belle reconnaissance du parcours de l’Echappée Belle en juillet, le très technique … mais très beau (mais très technique;) trail qui traverse la chaîne des Belledonne. 130km, 9000D+, sur 4 jours avec les camarades de 5ème élément. C’était la reprise, ça galopait bien devant, plaisant mais dur dur. 
  • Puis mon 1er sommet à 4000 en août avec l’ascension du Grand Paradis dans la vallée d’Aoste, en famille.
  • Et fin octobre la version courte du Grand Trail du Lac du Bourget, 34km, 2000D+, avec les copains, et en mode "course" car je sentais que la forme revenait bien. Médaille en chocolat dans ma catégorie de vieux, anecdotique mais ça fait plaisir🏅🍫.


Triathlon.

En septembre 2022, je voulais basculer vers le dernier des 3 objectifs que je m’étais fixés il y a quelques années. Après le marathon sub3h et l’UTMB, commencer le triathlon avec la cible d’un éventuel Ironman en 2025. Finalement, ça ne s’est donc pas passé comme cela. Je me suis inscrit au club de Nanterre un an après la date prévue… mais cette fois c’est parti. Que dire après 4 mois ?

  • De nouveaux camarades de jeux, c’est cool, avec une belle émulation sur la piste le lundi soir.
  • Le vélo ça va venir je pense mais je ne pédale pas assez, j’ai zéro méthodo d’entraînement et du mal à essayer d’y venir. Le home trainer est toujours dans son carton. La sortie du dimanche est sympa en remplacement de la longue de running. A suivre.
  • La natation ça ne va PAS venir je pense. Je fais des efforts pour améliorer tout ce qui ne va pas dans ma technique, c’est-à-dire "tout"… mais je ne vois aucun résultat pour l’instant et c’est pas grave, j’aime bien nager quand même, même lentement. J’ai quand même étudié les barrières horaires des tri pour vérifier que je ne serai pas disqualifié dès la nage. Je ne suis pas large mais ça passe a priori. 😬
  • Habitué depuis très longtemps à un entrainement "running only" assez rigoureux avec 3 à 5 séances hebdos, le plus dur est de transposer cela au tri, ou plutôt de NE PAS le transposer car c’est impossible, je n’ai pas le temps. Idéalement, j’aimerais faire 2 "nat", 2 "vélos" et 3 "run" (3 pour pas perdre dans ma discipline forte). Ca fait 7, incompatible pour moi avec la vie pro/perso et mon besoin de récup. Alors je vais voir sur 2024 pour essayer de tenir 4 à 5 séances hebdos, max 6, mais c’est pas gagné. 1 nat, 1 à 2 vélos, 2 à 3 run.
  • L’important est bien évidemment que ça reste du plaisir, et de ne pas se tromper d’objectif. Le mien est très clair en triathlon : plutôt le "long" et "juste finir", je me moque totalement de mon temps. Si je finis un jour un Ironman dans les délais, j’estime que ce sera déjà une belle performance en soi. 

2024.

C’est jamais bon de courir deux lièvres à la fois, et ça ne va pas arranger mes problèmes de planification d’entraînement, mais le semi de Boulogne m’a donné envie de retenter le 1er des trois objectifs, c'est à dire refaire un marathon sous les 3h, 6 ans après. Puis me lancer sur triathlon donc, avec un M puis un L avant l’été. Ensuite on fera le bilan. 

  • 16 mars. Ecotrail 30km. Inscrit depuis longtemps. Je voulais le faire vite, ce sera une prépa marathon finalement.
  • 7 avril. Marathon de Paris. Inscrit pour accompagner mon ami Arnaud sur son 1er marathon, ce sera finalement en mode "perf".
  • 19 mai. Triathlon M à Orléans.
  • 15 juin. Triathlon L à Deauville.
  • 25 juillet. Ascension du Mont Blanc avec mon fils 😊. (météo🤞)
  • Pas de trail cet été 😕
  • Regarder les JO
  • 10 août. Courir le Marathon Pour Tous des JO. Ah bah non, 3900km en 2 ans, 72 challenges réussis, mais pas tiré au sort 😭
  • 4 octobre. Infinity Trail de l’île d’Aix avec Sophie. Parce qu’après mon échec en 2020, j’ai envie de retenter ce format de course longue très atypique. Objectif indéfini à date.

 En vrai, je pense que c’est trop jusqu’à l’été 😬. On verra 😇😁.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UTMB : Croire en ses rêves !

Marathon de Paris. "Breaking 3". C'était il y a 8 jours et c'était bien.